Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par

imagesCAN4OF11 Voyons à présent ce que propose le nouveau cycle.



La première conjonction a lieu le 27 mai 2009 à 20h13.

La dernière conjonction exacte a lieu  le 21 déc 2009 à 8h54.

Nous avons, en décembre, un amas de 4 planètes avec d’une part Lune/Chiron et 2° plus loin, Jupiter/Neptune.

 

Entre la première conjonction en mai et  la dernière en décembre, on peut remarquer certaines constantes et certaines évolutions, qui vont nous renseigner sur le « programme » du prochain cycle.

 

La purification karmique
Tout d’abord, la conjonction forme un quinconce au Nœud Sud, qui est toujours d’actualité en décembre. La toile de fond sera donc la nécessité d’une purification karmique, d’une correction de comportements anciens erronés. Cela n’est pas surprenant, bien sûr, car c’est le rôle de Chiron.

Concrètement, un astrologue pourra individualiser son propre « programme » en étudiant les aspects entre ses régents karmiques d’une part et la triple conjonction et la position des Nœuds d’autre part.

L’axe des Nœuds se trouve de mai à décembre dans l’axe Cancer/Capricorne, ce qui nous donne une problématique liée à la maturation. Il s’agit, en effet de partir de valeurs affectives (ou dépendantes ?), imaginatives (ou imaginaires ?), protectrices (ou castratrices ?) pour acquérir la confiance en soi, le sens des responsabilités, la profondeur, en évitant de devenir froid, ou rigide, ou pédant… Nous allons nous élever dans les hautes sphères du Capricorne. D’enfant, nous allons devenir adulte et même « grands Sages »… mais il ne faudra pas oublier notre enfant intérieur !

 

De l'entêtement à la parole qui sauve
Au mois de mai, on note un carré entre les planètes en conjonction et Mercure rétrograde.

Ce carré nous oriente vers une tendance à refuser la communication, à nous entêter encore, comme dans le cycle précédent, avec un mental un peu trop tourné vers le concret et le matérialisme (en Taureau).

  bell.jpg

Cette tendance va évoluer en cours de cycle puisque lors de la dernière conjonction, Mercure est redevenu direct, et se trouve proche du Noeud Nord en Capricorne.

Il s’agit alors plutôt d’exercer un pouvoir par le mot et la parole, ou de servir de porte-parole. Mercure va là s’accomplir en développant ses capacités de communication, en développant son adresse, son habileté, son sens du dialogue.




Il y aura donc un travail à faire au cours des douze prochaines années, pour transformer son mental, pour s’ouvrir et pour s’appuyer en confiance  sur la parole, sur la communication. De quelle « parole » ou communication s’agit-il ? Je laisse à chacun le soin de la définir dans son propre thème…

 

De l'énergie, de l'énergie...
Au mois de mai, la conjonction est sextile partile à Mars/Bélier, et en fin de période, Mars se retrouve en opposition en Lion, et en rétrogradation.

Cela va donner au début, une énergie considérable, excessive, sans doute, qui va devoir se transformer et devenir un élément avec lequel composer.

L’opposition de la fin impose un équilibre qui servira une affirmation de soi, de ses talents, de sa créativité. Mais le fait que Mars soit rétrograde va nous confronter à notre incapacité, à notre impuissance, et va nous obliger à changer d’action, où en tout cas, à orienter différemment le combat ou la conquête. Il s’agira sans doute plutôt d’une conquête développant les régions inconnues de son être.

 

Apparition des déesses
 Vénus et son baume

En fin de période, on voit apparaître un sextile à Vénus. Cela concerne tout particulièrement Jupiter/Neptune car le sextile est alors partile.

On a ici, la volonté d’aller vers l’autre avec beaucoup de douceur, de poésie…

Vénus va permettre un passage en douceur en accompagnant la transformation de la communication avec Mercure au Noeud Nord.

Elle accompagnera aussi l’affaiblissement des éventuels conflits dans le rapport à l’autre générés par la position finale de Mars.

On note cependant également que Vénus formera alors un carré à Uranus. Le désir d’intensité risque malgré tout d’être puissant et l’influence de Vénus se fera sentir par de grands feux d’artifice !

 

La Lune  intègre la conjonction ici, comme en 97, mais alors qu’à cette époque, nous l’avons vu, elle pouvait représenter le conservatisme, elle devient ici plutôt une alliée.

Conjointe à Chiron, elle apporte sa sensibilité et sa capacité de déchiffrage du monde invisible. Le ressenti des sentiments de l’autre sera très important et permettra aide et assistance. Je serais également tentée de dire que la spiritualité se présentera sous une forme féminine.


 

omnipotence__improved__by_ohfatty.jpg

et Cérès... En fin de période, Jupiter/Neptune est carré à Cérès. Une fois encore, l’élan spirituel risque d’être freiné car Cérès est toujours tentée de se replier, de se limiter, dans un premier temps, en tout cas.
 Cérès, la gardienne des limites entre d'ailleurs, à ce moment-là en Sagittaire, le signe du lointain. On a donc ici une dialectique remarquable créée  par le pragmatisme de Cérès et la quête d’une expérience transpersonnelle. Ces deux forces devront se combiner afin d'amener concrètement, dans la vie de tous les jours, des modifications dans notre relation à l'existence. 

Ce carré sera plus aisément « contrecarré » si la personne est parvenue à un certain niveau de conscientisation, et se tourne sans réticences vers les valeurs spirituelles. C’est ce qu’explique J. de Larche dans son ouvrage Cérès, planète maîtresse du signe de la Vierge  en prenant l’exemple du thème de l’abbé Pierre, dont le carré doit se lire « comme un tremplin spirituel qui incite à mettre en œuvre de façon concrète un projet humanitaire ».

 

La Lune Noire passe d’une position en Capricorne à une position en Verseau. On peut donc dire qu’une mutation s’opère au sein même de la problématique de cette période (rappelons que le Noeud Nord est en Capricorne pendant toute la période).
Ce qui était institutionnel, constitutionnel, ce qui était traditionnel se transforme et s’ouvre à l’innovation, à la découverte, à la libération. On a ici l’idée de l’affranchissement, de la délivrance, de la sortie de prison pour arriver vers un ailleurs qui risque d’être bien surprenant !

Demandez le programme !
Purification, communication, transformation, nouveauté sont donc au programme pour les 12 prochaines années...

Voilà qui semble bien intéressant et va nous apporter une nouvelle façon d'aborder l'existence, dans l'ouverture et la liberté. 

 

Je remercie les sites et les artistes qui m'ont permis d'illustrer mon blog :

le télescope : http://quinquabelle2008.blogspot.com/2009_02_22_archive.html

La déesse : lune.le-sidh.org/tag/déesse

Bell et son téléphone :ilyaunsiecle.blog.lemonde.fr/2008/05/




L

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article