Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

En astrologie traditionnelle, l’étude du thème dresse un portrait.


L’astrologie karmique, en prenant en compte l’axe des nœuds, propose un but à atteindre, une voie à suivre afin de trouver l’épanouissement et nous parle de notre vérité en étudiant la position de la Lune Noire.


L’étude de Chiron complète l’étude de cet axe en proposant une interprétation du thème sur un niveau encore plus spécifique, permettant de cerner le projet d’évolution spirituelle de chacun, lequel s’inscrit dans la réalisation des valeurs du Noeud Nord.

Le projet d’évolution spirituelle n’amène pas forcément à une conversion religieuse ou à passer des heures à méditer. Il s’agit plutôt de donner un sens à sa vie, et donc à LA vie, avec ses blessures qui fondent le « Grand Œuvre » où dissolution, calcination, putréfaction, coagulation, sont de mises avant d’atteindre la sublimation.


Le projet d’évolution spirituelle est inscrit dans le parcours de Chiron, que je nomme précipité (par analogie au précipité alchimique) et qui est la voie intime et personnelle de chacun vers sa dimension supérieure.

Le précipité s’étend du signe du Lion à celui du Scorpion.

L’étude du précipité  chironien montre d’où on part – et il s’agit souvent d’un conditionnement de l’enfance dont on n’a pas forcément conscience – et où cela nous amène. Pour prendre un exemple, de la maison 7 à la maison 11, on va de la relation à « l’Autre » trop dépendante et exclusive à une relation « AUX Autres » plus souple, plus ouverte et où notre existence se place au sein de l’humanité.

Le passage de la 11 à la 3 fera passer, lui, de la profusion des idées et de la multiplication des relations un peu superficielles à une communication structurée, plus efficace et concrète et très souvent littéraire (voir l’étude spécifique).

Ce précipité proposera différentes étapes, différentes épreuves aussi et il suffit d’étudier les planètes et points qui y sont placés pour avoir une idée de ce qui sous-tend la vie de chacun.


Je propose ici une étude de chaque précipité d’une longueur courante (environ quatre maisons pour quatre signes), mais il est bien entendu que selon la longueur des maisons (cas d’une maison incluant un signe intercepté ou d’un signe gouvernant deux maisons), le précipité proposera des variantes, d’autant plus intéressantes qu’elles seront plus rares.


Pour commencer, il faut donc repérer la position de Chiron, bien sûr. Puis il faut  prendre en compte les révélateurs du précipité qui sont les maîtres des maisons de l’ouverture du précipité (la maison dont la cuspide est en Lion ) et du débouché (la maison dont la cuspide est en Scorpion ).


Ce blog est en cours de rédaction… j’en suis au début de mon propos et tout cela est encore bien incomplet… Merci de votre indulgence et de votre patience !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :