Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

 

Notre histoire avant la naissance :

 

 

knight_8.gifL'âme qui s'incarne a prévu de "se tester" sur un sujet précis, dans une situation donnée, selon un scénario spécialement adapté à son niveau.

A la naissance, c'est un peu comme si un joueur d'échecs reprenait sa partie, après une interruption (moment où il serait « ailleurs », en âme), exactement où il en était, mais avec un partenaire (le même) ou un autre, précisément choisi pour lui faire travailler telle ou telle qualité, telle ou telle situation.

Pour ce faire, il faut donc retrouver les conditions identiques des vies précédentes. Ces conditions n’ont rien à voir avec l’époque ou les conditions sociales.

Pour développer encore la comparaison, et être au plus près de l’image, il faudrait imaginer que le joueur qui s’incarne n’est pas (plus !) extérieur au jeu, mais EST le pion noir sur telle case et doit appréhender à nouveau petit à petit l’ensemble du jeu.

Il semble que régulièrement on puisse quitter l’apparence « pion noir » et revenir en « pion blanc », et même qu’on puisse être confronté à une complexification supplémentaire, avec une marge de manœuvre plus grande et que le pion revienne en « tour » ou en « cavalier »…

 

Appliquée à l’être humain, cette image montre bien l’importance de l’ensemble des expériences menant jusqu’à la configuration précise de « l’épreuve ».

Cela commence dès les mois précédant la naissance, et même pendant les mois précédant la conception. Il semble qu’il faille envisager les 9 mois précédant la conception et tenir compte des événements familiaux importants dans cette période.

C’est dans ce laps de temps que les inconscients des parents vont forger un projet pour l’enfant à venir. Ce laps de temps est appelé « projet-sens » en psychogénéalogie ou psychobiologie… bref, dans toutes les disciplines prenant en compte l’être dans son histoire familiale. Il est bien entendu que les personnes qui n’envisagent pas le principe des vies antérieures peuvent sans problème s’en tenir à l’interprétation de cette seule période.

 

Pour comprendre le message de Chiron :

 

1- Envisager le projet-sens :

 

En astrologie, ce projet-sens est perceptible dans le couple signe solaire/ascendant.

Pour prendre un exemple…

Imaginons un thème avec le Soleil en Taureau et l’ascendant en Poissons.

L’entêtement du Taureau et les illusions des Poissons donnent une phrase faisant partie de la « carte du monde » de l’enfant : « Je ne démordrai pas de mes illusions… »…

Mais cela peut donner aussi : « Pour être racheté, je dois me sacrifier. », en considérant l’aspect financier du Taureau et  l’aspect victime des Poissons… La personne ayant cette croyance au fond d’elle-même, et de manière complètement inconsciente, rappelons-le,  réagira donc toujours (tant qu’elle n’en a pas pris conscience, en tout cas) en fonction d’une programmation… comment dire… « acquise » (à l’inverse d’innée…)

 

Un autre exemple  ? Avec le couple  de signes  Balance ascendant Sagittaire, on obtient : « Je ne peux aimer que loin de mon clan. », ou « Il est devenu pour moi un étranger. »…

Je m’appuie ici sur le remarquable travail de Anne-Marie Pelloud, en collaboration avec Gérard Athias, 18 mois… au fil du zodiaque, ed. Pictorus.

Cet ouvrage va encore plus loin, puisqu’il parle des programmations biologiques dont nous sommes porteurs et qui découlent du projet-sens.

Je ne traiterai cependant pas de l’aspect médical ici, car ce n’est pas mon propos.

 

Il est clair, cependant que le PS envisagé par le couple des signes solaire et de l’ascendant ne peut être qu'ébauché, dans la plupart des cas.

Une recherche précise demanderait une consultation en psychogénéalogie. Pour notre étude, le fait de déterminer globalement une idée générale suffit. Il s’agit de donner un sens général, des pistes. Ce sera au consultant ensuite de choisir d’approfondir ou non.

 

 

 

2-  Analyser la place de Chiron

 

Une fois le PS mis en place, ou pour le moins circonscrit, intéressons-nous à la place de Chiron. Dans quel signe et dans quelle maison se trouve-t-il ?

Quels sont les planètes maîtresses du signe et de la maison ? Que nous disent-elles ?

 

Prenons l’exemple du thème de F-R de Chateaubriand, né le 4 septembre 1768 – 00h10 – St Malo :

 

 

   image001

  

 

Le PS découle de l’association Soleil en Vierge/asc. Cancer. On a ici l’idée d’abaissement de la famille, l’idée d’une tache, d’un déshonneur.

On sait que la famille de Chateaubriand était une très vieille famille aristocratique complètement ruinée, qui a retrouvé une fortune grâce à la réussite commerciale du père de François-René. Quelle tache l’enfant a-t-il enregistrée ? Celle de la ruine ou celle de la réussite commerciale ? (les activités commerciales n’étant pas considérées comme relevant de l’aristocratie.)

Chiron se trouve en Bélier/M10. Il s’agit donc d’oeuvrer sur le plan de la réputation, de la réussite sociale , de recommencer à zéro (Bélier) et d’aller au plus haut (M10). La blessure est là.

 

 

 

3-  Comprendre la blessure

 

Dans le thème de Chateaubriand, les maîtres du signe et la maison où est Chiron sont donc Saturne/Cancer/M1 et Mars conj. Uranus/ Taureau/M11.

 

Ce que dit la position de Mars : Mars conjoint à Uranus nous donne un individualisme exacerbé, un homme d’action, tenace (Taureau) et tourné vers les projets, l’avenir (la M11), un aventurier, quoi… Rappelons-nous que François-René de Chateaubriand s’embarqua à la Révolution française pour le « Nouveau Monde », comme on disait à l’époque, et qu’il parcourut les forêts de l’Amérique du Nord pendant cette période-là. Il voyagea souvent au cours de sa vie, fut militaire, militant politique, ministre des affaires étrangères ou opposant enragé…

 

Ce que dit la position de Saturne : elle nous montre la solitude au sein de la famille, Saturne en Cancer à l’asc. Famille qu’on peut étendre en parlant de clan, ou de famille politique. Il faudrait, pour une étude plus complète parler de la position de Saturne à l’asc, bien sûr, mais aussi conjoint au Nœud Sud, parler des aspects qu’il entretient, etc.

 

Nous pouvons résumer les "croyances" données par cette configuration ainsi : pour laver l’affront fait à ma famille; je dois réussir socialement et me battre seul.

 

 

 

 

4- La phase de guérison : le précipité

 

Le chemin de guérison proposé par Chiron se voit dans l’étude du précipité. Ici, nous avons un précipité commençant en 2 et débouchant en 5.

On a donc un travail commençant dans la zone des valeurs et allant vers la création, en passant par l’écriture, bien entendu : la M3 chez Chateaubriand est occupée par Mercure, Neptune et Soleil. Nous pouvons remarquer que Saturne est sextile à Neptune/Soleil et que Mars/Uranus est trigone à Neptune/Soleil. Ainsi, les révélateurs de Chiron désignent-ils en partie la solution…

Comme nous l’avons vu par ailleurs concernant le précipité débutant en 2, le passage relatif aux remises en cause des valeurs, de la mentalité, de la mémoire (passage dans les maisons 2, 3 et 4) est  plutôt délicat et n’est pas toujours bien vécu. Certains peuvent rester crispés sur d’anciennes valeurs, résister jusqu’à l’absurde, ou traverser des moments très difficiles, les amenant à des solutions extrêmes, voire à la folie.

Concernant Chateaubriand, il semble que le parcours de Chiron n’ait pas pu permettre une entière résorption de la blessure puisqu’à la fin de sa vie, toujours proche de la famille royale déchue (analogie avec sa propre histoire familiale ?), il ait vécu, très solitaire, dans la peur d’un éventuel complot fomenté contre lui.

A sa décharge, nous pouvons tout de même mentionner la présence de Pluton rétrograde au Noeud Nord, qui est une position vraiment très exigeante.

 

En conclusion, j'espère que cet article vous permettra d'utiliser le précipité dans vos analyses chironiennes.

 Il est là en tant que réponse à la blessure pointée par Chiron. C'est ce travail qui doit être fourni au cours de notre vie. Travail se déroulant sur de nombreuses années et qui nous permet d'alléger le karma, en nous débarrassant de conditionnements anciens pour découvrir qui nous sommes.

 

 Image du cavalier-chiron (?) : 

 http--www.echecs-store.com-media-catalog-product-cache-1-image-300x-5e06319eda06f020e43594a9c230972d-k-n-knight_8.gif 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :