Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par

 

La place de Chiron dans son thème de découverte 

 

Que nous dit Chiron de lui-même ?

Dans le thème de découverte, il est en Taureau/Maison 4.

Sa rétrogradation est intéressante et vient nous dire qu'il fonctionne sur un autre temps que celui d'aujourd'hui, et aussi qu'il fonctionne dans l'ombre, sur le plan de l'âme.

  

  

Thème de découverte de Chiron - 1/11/1977 - 10h00 (heure locale) - Pasaneda (USA - Californie)

 

 

 chiron 

 

La clef

Dans le thème de découverte de Chiron, on peut voir que celui-ci est la seule planète (je prends planète au sens d’astre interprétable astrologiquement) sous l’horizon. 

Chiron est donc dans l’ombre, sous l’horizon, et est accompagné du Nœud Sud et de la Lune Noire.

Le Nœud Sud représente les conditionnements des vies antérieures. C’est à partir de ses valeurs que nous devons travailler afin de réaliser les promesses du Nœud Nord.

La Lune Noire représente les cycles d’expériences purificatrices sur la route de notre idéal, expériences nous permettant de passer des valeurs du Nœud Sud aux valeurs du Nœud Nord.  

Le grand cycle des Nœuds lunaires (18 ans pour la révolution et 9 ans pour l’inversion) correspond à celui de la Lune Noire (9 ans pour sa révolution).

Chiron se trouve encadré par le Nœud Sud et par la Lune Noire.

C’est un peu comme si, devant le labyrinthe menant du Nœud Sud au Noeud Nord, labyrinthe parsemé d’épreuves (celles que nous réserve la Lune Noire), Chiron nous donnait la « clé », le « truc » imparable pour réussir les épreuves, la « formule magique »…  

 

 

La racine pivotante au point de centrage

 

 

 Mandragora-20officinarum-20000609-1--copie-1.jpg

 

Chiron se trouve en M4, une maison occulte, une maison de… l’ombre.

C’est la maison des origines, des fondations, mais aussi, celle du centre, comme le dit Dane Rudhyar dans son ouvrage les maisons astrologiques, à propos de la Maison 4.

Car la maison 4 se rapporte à la tradition ancestrale, mais aussi, au sens symbolique elle ressemble à « une racine pivotante » qui est un centrage en soi-même :

 

« Toute personne vraiment individualisée  « sait », d’une connaissance intimement existentielle et irréductible, qu’il ne peut y avoir de fondation sûre si elle n’a atteint un état de centrage inébranlable. Jusqu’à ce qu’il ait ressenti cet état, un être humain reste attaché à une matrice quelconque. Ce ne sera peut-être plus la mère véritable ou un substitut-mère ; mais la tradition culturelle, l’Eglise organisée ou même le Parti (…) peut demeurer un sein maternel enveloppant, soit psychique, soit idéologique.»

 

Chiron se situe donc sur le point de centrage. Celui qui va pointer ce qu’il faut travailler en soi afin de s’ancrer dans ce « centrage inébranlable » qui fait ce que nous sommes.

C’est alors que Chiron, en pointant notre ombre peut devenir soit destructeur, soit rédempteur, selon l’adaptation dont nous sommes capable face à la puissance de notre vérité intérieure, de notre propre vérité.

Chiron, par lui-même n’a pas d’ombre. C’est nous qui, par notre résistance, créons notre malheur en refusant de le suivre.

 

Le maître intérieur

 

 

76545-1-.jpgCette adaptation est un combat que nous devons mener contre les valeurs de notre éducation et contre la morale collective et si nous ne suivons pas les prescriptions de notre maître intérieur, nous risquons de gros ennuis, qui peuvent aller jusqu’à la maladie, voire jusqu’à la mort.

 

Marie-Louise von Franz dans son ouvrage  L’ombre et le mal dans les contes de fées  parle de cette situation inextricable où nous sommes parfois plongés.

 

« Il arrive même que la morale collective ait une règle à nous proposer que nous reconnaissons clairement, mais que nous sentions que, dans les circonstances particulières où nous nous trouvons, la suivre serait immoral pour nous. Cette loi fait qu’elle est généralement ressentie comme étant la voix de la conscience, ou même celle de Dieu, d’un ange ou d’un esprit divin. Socrate la nommait son « démon » (daïmon), les Romains leur « génie » et les indiens Naskapi, « Mistapéo » (le grand homme qui vit au cœur de chacun). Nous dirions, à la suite de Jung, que ces figures représentent l’archétype du Soi, ce centre divin de la psyché auquel, dans les différentes cultures, ont été attribués différents noms et différents contextes. »

 

Les conseils de Chiron

Le défi de Chiron est bien visible dans son carré à Mars/M8/Lion. Il y a bien ici une remise en question essentielle et dangereuse. Mars dans cette position ne propose qu’une alternative : transformer l’ombre ou se détruire !

Chiron en Taureau se déplace à la vitesse d’une planète lente, telle Uranus. On ne peut donc accepter qu’un orbe très serré pour ses aspects, 1° à 2° au maximum. (Dans les périodes de précipité, au contraire, on peut aller jusqu’à 7°/8°)

Dans ce thème, Chiron n’entretient qu’un aspect à Mars et éventuellement un aspect large à Jupiter, les deux planètes étant d’ailleurs en rétrogradation.

 

Les conseils de Chiron sont donc :

 

1-     trouve la vérité en toi

2-     travaille  ton ombre en te déconditionnant (Mars/M8 carré Soleil/Uranus) de l’aspect « macho », égotique (Mars/Lion) pour trouver le juste milieu (action/création) dans le yang

3-     suis ton intuition qui te sert de guide (Chiron sextile Jupiter/Cancer), et trouve le juste milieu yin ( Lune conjointe à Jupiter carré Vénus/Pluton), entre l'aspect mère et l'aspect amante du féminin. 

 

Il s'agit d'un équilibrage des pôles masculins et féminins.

 

L'interprétation proposée ici, correspond aux étapes du processus alchimique, et, bien sûr, au processus d'individuation de Jung.

 

Evidemment, l'individuation n'est pas un but ou un idéal pour la jeunesse,mais plutôt pour la maturité !  Le programme de Chiron se déploie sur une vie entière. 

Dans un premier temps, il s'agit de se confronter aux "exercices" du précipité... Puis, lors du retour de Chiron sur sa position natale, la cinquantaine venue, il reste à se caler, petit à petit, dans son Moi individué... ce qui n'est pas un mince affaire, et qui peut prendre un petite cinquantaine d'années encore !                  

 

 

jardimhermetico07-1-.gif

 

 

 

Référence des images :

                   La racine de mandragore : http://tropicaflore.com  

               Un ange de Fra angelico : http://www.globalgallery.com/prod_images/600/76545.jpg

               L'union du soleil et de la lune : http://www.ojardimhermetico.com/fra/04alquimia2.html

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fred 09/08/2011 18:42


Coucou Lô ! je reviens de vacances et découvre ton nouvel article sur Chiron. Très interéssant comme d'habitude, et j'imagine que ce travail d' interprétation demande beaucoup d'analyse.
A bientôt, je t'embrasse,
Fred