Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par

 

Fresque mythologique à Pompéi, VIII, 3, 14 (Maison d'Adonis)Exposée maintenant au Musée archéologique National deNaples
De gauche à droite : Apollon, peut-être l'Omphalos,Chiron, un trépied delphique et Asclépios/Esculape assis.



Un peu de mythologie, pour présenter Chiron… à ceux qui ne connaissent pas ;-) Chiron est le fils des amours de Saturne/Chronos, qui s’était transformé en cheval pour échapper à sa femme Rhéa, et de la nymphe Phylira. Chiron est donc en apparence mi-homme, mi-cheval. C’est un Centaure, mais il n’a pas la même origine que les autres Centaures. Et il ne faut pas confondre !

Les Centaures plutôt "bêtes"
Les Centaures (les autres) sont fils du roi Ixion qui, un jour, s’est mis à importuner Héra/Junon, qui a tout raconté à son mari. Jupiter/Zeus a alors fabriqué une nuée (le nuage d’Aort ?) ayant l’apparence d’Héra/Junon, que Ixion, (grand romantique…) a violée ! Jupiter a alors précipité Ixion dans le Tartare, et l’a fait enchaîner à une roue enflammée qui tourne sans fin.
C’est donc un des grands suppliciés du Tartare, le « Quartier Haute Sécurité » des Enfers. Mais la nuée en question a eu des enfants quand même, toute nuée qu’elle était… et ses enfants s’appelèrent les Centaures. Ils avaient tout de leur père : alcooliques, violents… Ils sont l’incarnation des pulsions bestiales de l’être humain.

Chiron, le Centaure plutôt "dieu"
Chiron, lui, se distingue des autres par son origine. Lui, il est fils de dieu, il est le demi-frère de Jupiter, de Neptune, de Pluton, qui sont les enfants de Saturne.
Sa mère a honte de lui, honte d’avoir mis au monde un monstre, et elle l’abandonne. Elle demande aux dieux qu’ils la métamorphose. Elle sera changée en tilleul. Le père de Chiron, Saturne, ne reconnaîtra pas sa paternité. Abandonné par ses parents, Chiron est recueilli et élevé par Apollon, le Soleil et par sa sœur Artémis/la Lune.
Ils lui apprennent l'éthique, la philosophie, les mathématiques, le raisonnement, la logique, l'art de tirer à l'arc, la musique, la poésie, la médecine, la connaissance des plantes, et aussi l’art de lire dans les étoiles, la divination et la prophétie…
 Ainsi, Chiron apprend les sciences rationnelles tout autant que les sciences chamaniques.
Devenu grand, il se retire dans une grotte, sur le mont Pélion, en Thessalie. Il épouse la nymphe Chariclo, la fille d'Apollon, qui lui donna Endéis, mère de Pélée. C'est lui qui éleve Pélée.

Chiron, l'enseignant
Chiron eut un rôle de tuteur, d’initiateur, d’enseignant. Et il enseigna aux plus grands : il eut pour disciples Nestor, Amphiaraüs, Pélée, Télamon, Méléagre, Thésée, Hippolyte, Ulysse, Diomède, Castor et Pollux, Jason et son fils Médos, Phénix, le chasseur Actéon, le fils d'Aristée, Énée le fils d'Aphrodite, Héraclès, Iphiclès, Palamède le fils de Nauplios, Patrocle l'ami de cœur d'Achille, de Jason, fils d’Æson et d’Ulysse, et surtout Achille, dont il prit, comme aïeul maternel, un soin particulier.
Chiron fut aussi le maître d'Esculape, qu'Apollon lui avait confié à sa naissance pour l'instruire dans l'art de la médecine, et qui sera plus tard, le dieu de la Médecine.

La mort de Chiron... l'immortel
La mort de Chiron est particulière. Il « se suicida », en quelque sorte, puisqu’il demanda aux dieux de le faire mourir, lui qui était immortel. Cela se passa lors d’une lutte contre les autres Centaures. Il fut blessé accidentellement (?) par une flèche d’Hercule, (ou par une des siennes ?) enduite du venin de l’hydre de Lerne. Cette blessure se révéla incurable. Chiron souffrait énormément, et aurait dû souffrir éternellement, étant fils de dieu et donc immortel… mais il échangea sa vie contre la délivrance du Titan Prométhée. Jupiter le transporta dans le ciel où il devint une constellation.

Que retenir ?
Donc, on a un guide, un enseignant, qui va être blessé par la flèche d’un de ses élèves. Et pas n’importe lequel : c’est Hercule, aux douze travaux… Celui qui fait penser à Gilgamesh et à son épopée, c'est-à-dire celui qui représente l’homme s’élevant vers l’immortalité en se perfectionnant. Il s’échappe en échangeant le droit de mourir contre la délivrance de Prométhée, celui qui a permis aux hommes d’utiliser le feu divin, autrement dit, le pouvoir de création.


En résumé : Chiron élève l’homme jusqu’à un point où il peut accéder à un niveau supérieur et, quand l’homme est prêt, il libère son pouvoir de création. Sa tâche accomplie, il s’en va vers d’autres cieux, accomplir d’autres tâches ou d’autres « travaux » ?… peut-être est-il un Hercule de niveau supérieur ? ;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article